Référent du CSE en charge de la lutte contre le harcèlement et les agissements sexistes

Formation : Référent au CSE en charge de la lutte contre le harcèlement et les agissements sexistes

La formation du référent au CSE  en charge de la lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes vise à définir son rôle, ses missions et son champ d'interventions. Pour ce faire, elle apporte une méthodologie et des outils pour identifier et prévenir les situations à risque.

Depuis le 1er janvier 2019 et quel que soit l'effectif de l'entreprise, le CSE désigne parmi ses membres un référent en charge de la lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes (L.2314-1 CT). 

Cette formation existe aussi à distance. Plus détails  : cliquez-ici

OBJECTIFS

• Intégrer la réglementation relative au harcèlement sexuel et aux agissements sexistes
• Assurer son rôle de référent auprès des salariés et l’interface avec les autres élus et  la direction
• Agir avec discernement en cas des situations de crise

PROGRAMME

1. S’approprier les aspects réglementaires 

  • Définition du harcèlement sexuel et des agissements sexistes
  • Notion de discrimination liée au sexe
  • Principe égalité professionnelle entre les femmes et les hommes 
  • Responsabilités de l’employeur en matière de prévention
  • Rôles, attributions et moyens mis à disposition par les acteurs de la prévention

QCM : «Faire la différence entre la séduction, le harcèlement sexuel et agissements sexistes"

2. Exercer la mission de référent

  • Identification de ses missions et de ses outils nécessaires
  • Positionnement et attitudes du référent : neutralité, écoute, discrétion..
  • Faire connaître son rôle et de ses attributions en interne

Brainstorming : «Rôle et posture du référent"

3. Repérer et accompagner une victime

  • Détecter les signaux d’alerte
  • Conséquences psycho-traumatiques des violences
  • Recueil des premiers éléments


Cas pratique : A partir d’un court-métrage de témoignages de victimes de harcèlement sexuel, repérage de la stratégie de l’agresseur et les impacts pour les victimes.

4. Initier une démarche de prévention

  • Identification  des situations potentiellement à risque
  • Mesures de prévention primaire, secondaire et tertiaire
  • Étude des actions de prévention

Étude de cas : recensement de mesures de prévention

5. Agir avec discernement en cas de situation de crise

  • Méthodes, étapes et précautions pour traiter la situation
  • Organisation et conditions du déroulement d’une enquête
  • Mesures à envisager pour éviter la reproduction de cas similaires

Cas pratique : «Agir et réagir en cas de situation de faits de harcèlement»
 

6. ​Plan d’action

  • Actions prioritaires
  • Suivi et bilan des mesures mises en place

Activité : élaboration de la feuille de route du référent 

remboursement des frais du télétravail par l'employeur

Quid du remboursement des frais occasionnés par le télétravail ?

Pendant le confinement, le recours massif du télétravail a pu occasionné des dépenses supplémentaires pour les salariés. Au sein de certains CSE, la question du  remboursement par l'employeur des frais des télétravailleurs a été porté en discussion .  De plus,   des  diagnostics portant sur le télétravail   constatent que travailler chez soi   comporte  des risques pour la santé. Cette situation est générée par l'absence  d'équipements adaptés . Par exemple, une augmentation de stress a été

Read More
formation élus CSE

COVID-19 : Attributions et moyens du CSE

CSE et  Covid-19 ! Est-ce que les attributions et les moyens du CSE  sont impactés ? Tout d'abord, la loi impose à l'employeur d'assurer la sécurité et de protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Pour ce faire, l'employeur met en place des mesures de prévention, des actions d’information et de formation ainsi que des moyens adaptés. Quant au CSE, il  contribue à promouvoir la santé, la sécurité et les conditions de travail en

Read More
Covid-19 : consultations du CSE

Covid 19 : Faut-il consulter le CSE ?

Face à l’urgence de la situation et à la difficulté de réunir les représentants du personnel, est-ce que l’employeur peut passer outre la consultation des élus en cas de mise en place du chômage partiel, d'augmentation des durées maximales du travail,  de la réduction de la durée minimale de repos et le recours massif au télétravail ? La réponse est non. L’employeur doit toujours recueillir l’avis du CSE dans les cas prévus par le code

Read More

• Référent au CSE en charge de la lutte contre le harcèlement sexuel et les agissement sexistes

• Titulaires et suppléants du CSE

• Représentants de proximité

 

 

 

 

• Aucun

• 1 jour

• 12 novembre 2020

• 5 février 2021

 

 

FIAP
30, rue Cabanis
75014 PARIS

• 550 € par personne (Déjeuner offert)

• Remise de 25 % à partir de 3 inscrits

• Contactez Lise MATTIO pour une demande de formation sur mesure intra-entreprise

Cette formation peut être organisée en visioconférence en intra-entreprise.

Nous consulter pour les modalités au 06 60 10 48 67